35% de réduction sur n'importe quel cours

GRATUIT

Webinaire avec le Dr. Cobb

Derniers jours pour s'inscrire

Prévention et préparation des chutes basées sur le cerveau.

Rejoignez-nous EN PERSONNE ou par LIVESTREAM les 22 et 23 juin

Jusqu'à 40 % de réduction sur les cours de certification - Jusqu'au 21 mars

La vente de la maîtrise en mouvement !

Points forts de la vidéo

- La valeur du jeu.
- La réalité du flux.
- Le défi de la pratique délibérée.

Cette semaine, nous allons parler de jeu, de progrès et de plateaux.

Si vous avez fréquenté Z-Health pendant un certain temps, vous savez que nous parlons beaucoup du développement des compétences. Une grande partie de ce travail vient d'un homme appelé Ericsson, et il a été popularisé dans deux livres différents, Talent Is Overrated et The Talent Code. On discute beaucoup dans le monde entier de ce que signifie la pratique approfondie ou délibérée, et de la manière dont nous l'utilisons pour nous améliorer, que ce soit au travail ou dans le cadre d'une compétence sportive ou d'un événement athlétique.

L'une des choses dont je veux parler est l'idée que la pratique délibérée est censée venir après que l'on sache ce pour quoi on veut être bon. C'est l'un des aspects les plus déroutants de la pratique délibérée, et je m'y heurte tout le temps.

Il y a trois semaines, j'étais au Danemark pour enseigner dans notre classe de niveau 3, qui s'appelle la phase S, ce que nous appelons les fondements de l'athlétisme. Dans cette classe, nous travaillons sur la technique du sprint, et beaucoup de technique de mouvement de terrain, et la vision sportive, beaucoup de choses cool. Dans ce cours, je parle de la pratique profonde et délibérée et de la manière de devenir vraiment bon dans quelque chose. Car lorsque vous regardez les athlètes d'élite, ils ont généralement passé 10 à 20 ans à apprendre leur sport, et ils continuent à évoluer au fil du temps.

Dans cette classe, l'un des participants a fait ce commentaire désinvolte : " Mec, la pratique délibérée est tellement ennuyeuse. " Cela m'a conduit à rappeler que, très souvent, les personnes qui trouvent la pratique délibérée, ou la pratique approfondie, ennuyeuse, ne la comprennent pas ou, plus important encore, n'ont pas encore trouvé ce pour quoi elles veulent être bonnes.

Ce dont je veux parler aujourd'hui, c'est de ce continuum que nous utilisons à Z-Health, parce que pour la population générale, les gens qui veulent simplement avoir une forme physique n'importe où, n'importe quand, n'importe quoi, la pratique délibérée est souvent la dernière chose sur laquelle vous devez vous concentrer. Parce que la pratique délibérée est conçue pour vous rendre meilleur dans un domaine qui est vraiment important pour vous. Parce que vous devez avoir une motivation interne et une conduite interne pour vraiment vouloir l'améliorer.

Si je suis un golfeur, que c'est mon centre d'intérêt et que j'aime le golf, je veux apprendre à pratiquer délibérément le golf. Si je ne sais pas ce que j'aime, il est beaucoup plus important de passer par un processus.

Nous parlons beaucoup de l'idée de jeu. Il existe un excellent livre intitulé Play, et je vous recommande de le lire à un moment donné. C'est l'une des choses qui fait cruellement défaut aux adultes. La plupart d'entre nous, en tant qu'adultes, nous ne jouons pas, nous n'essayons pas souvent de nouvelles choses, parce que nous sommes intimidés, nous sommes gênés par notre manque d'habileté, mais en réalité, pour découvrir ce que vous aimez dans la vie, vous devez jouer. Le jeu est conçu pour être amusant, on est censé pouvoir s'y perdre.

Dans le monde du fitness en général, cela se traduit par le fait que vous devez expérimenter différentes modalités d'entraînement. Si vous êtes un adepte du bodybuilding ou du power lifting, et que vous faites beaucoup de mouvements linéaires, vous pourriez choisir de prendre une cloche de bouilloire, de suivre des cours et d'utiliser une cloche de bouilloire, une cloche de club, une masse d'acier ou quelque chose qui demande beaucoup plus de mouvements circulaires. Vous devez trouver des moyens d'introduire de la nouveauté dans votre entraînement pour découvrir ce que vous aimez.

Une fois que vous aurez déterminé ce que vous aimez, vous pourrez passer aux deux niveaux suivants de l'entraînement, le flow et la pratique profonde. La fluidité est un mot très à la mode, beaucoup de gens en parlent. Red Bull est en train de construire son Flow Performance Institute, car ils parlent beaucoup des athlètes de l'extrême et de cette zone dans laquelle ils se mettent pour réaliser des performances de très haut niveau. L'une des choses qu'ils pensent avoir découvert est que le flux se produit lorsque vous travaillez environ 4 % au-dessus de votre capacité actuelle. Quel que soit votre domaine de prédilection, dépassez-le de 4 %, à la limite de votre talent, de vos capacités, et vous pourrez atteindre cet état mental où tout s'efface, et où vous ne vous concentrez que sur ce que vous faites.

La plupart des gens qui ont fait du sport et qui continuent à en faire ont eu au moins une ou deux expériences de flux dans leur vie, et nous essayons toujours d'y revenir.

Le problème que nous rencontrons est que le flux est censé se produire, comme je l'ai dit, dans cette sorte de zone, ou gamme, où nous sommes juste à la limite de nos capacités, et pour la plupart des gens, cela se produit lorsque nous sommes en compétition. Chaque fois que nous jouons contre quelqu'un d'autre, en particulier quelqu'un qui est un peu meilleur que nous, ou que nous sommes sur une piste de ski qui est juste un peu au-dessus de notre capacité actuelle, c'est un endroit idéal pour faire l'expérience de la faiblesse.

Une fois que vous êtes passé par ce jeu pour découvrir ce que vous aimez, que vous avez vécu des expériences de compétition sympas et que vous êtes enthousiaste à ce sujet, vous êtes maintenant prêt, mentalement, à commencer le processus de pratique approfondie.

J'ai dit au début d'aujourd'hui que je voulais parler de jeu, de progrès et de plateaux. La plupart des gens avec qui je travaille ont l'impression de ne pas progresser très souvent dans leur entraînement, ou d'avoir atteint un plateau dans leur entraînement. Quand je travaille avec eux, je constate très souvent qu'ils recherchent le flux en permanence. Ils disent toujours : "Je veux juste m'entraîner à me sentir super bien tout le temps." Le fait est que la pratique profonde ou délibérée qui vous rend meilleur est complètement différente de la sensation de flux. Si vous regardez ici, le flux, 4% au-dessus de votre capacité actuelle ; la pratique profonde, 40 à 50% de taux d'erreur, ou taux d'échec.

Lorsque vous vous engagez dans une pratique approfondie pour devenir bon dans quelque chose, vous devez le faire lentement, vous devez le faire d'une manière très stimulante, très difficile, afin que votre cerveau puisse comprendre les petites différences significatives qui séparent l'amateur de l'élite.

Si vous pensez à votre entraînement, que vous vous ennuyez, que vous êtes frustré, que vous vous dites "Ah, je suis coincé ici", premièrement, vous n'aimez peut-être pas vraiment ce que vous faites. Si c'est le cas, je vous encourage à essayer de nouvelles choses. Trouvez un coach, trouvez quelqu'un qui peut vous faire découvrir de nouveaux environnements d'entraînement, de nouveaux stimuli d'entraînement, de nouveaux jeux, de nouveaux sports, parce qu'il y a peut-être quelque chose que vous avez pensé à faire, mais que vous n'avez jamais essayé, et qui pourrait changer complètement la façon dont vous abordez le travail de votre corps.

Le plus grand obstacle au jeu est la peur, et je veux que vous compreniez qu'il faut du courage et de l'audace à un adulte pour sortir et dire : "Je ne sais pas ce que je fais, mais je vais quand même m'amuser. Je vais essayer ça et m'engager avec ça."

Comme je l'ai dit, si vous vous trouvez dans cette situation : "Je suis coincé, j'ai atteint un plateau dans mon entraînement", reconnaissez aussi que très souvent, une fois que vous êtes devenu bon dans quelque chose, vous essayez de le faire dans un état de flux tout le temps. Si vous essayez de travailler constamment dans cet état de flux, cela vous éloignera en fait de l'idée d'une pratique profonde. Comme je l'ai dit, il s'agit d'un continuum que nous enseignons et que nous avons utilisé avec un énorme succès, et ce que je veux que vous réalisiez, c'est que si tout ce que vous voulez faire est de jouer, c'est bien aussi.

Le flux et la pratique délibérée sont vraiment réservés aux personnes qui sont compétitives, qui veulent s'améliorer dans quelque chose, et si tout ce que vous voulez, c'est une forme physique n'importe où, n'importe quand, n'importe quoi, travaillez avec quelqu'un qui peut vous donner un environnement d'entraînement vraiment nouveau, en veillant à ce que vous ne vous blessiez pas, et qui va vous donner une capacité étonnante à vous adapter à tout ce que vous choisissez de faire dans votre vie.

Si vous avez d'autres questions de ce genre, n'hésitez pas à m'en faire part. Sinon, bonne chance dans votre entraînement, et j'espère que cela vous aidera à briser certains de ces plateaux.

Sélecteurs génériques
Correspondances exactes uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Sélecteurs de type de message
poste
Filtrer par catégories
Abdomen
Accessoire
ACL
Adducteurs
Cheville
Anti-âge
Arch
Bras
Athlétisme
Système nerveux autonome
Axillary
Entraînement à l'équilibre
Biceps
Tension artérielle
Respiration
Carpals
Cerebellum
Col de l'utérus
Clavicule
Coccyx
Cognition
Os du collier
Péronier commun
Mise à jour/annonce de la société
Commotion cérébrale
Contraction
Coordination
Core
Cartilage costal
Nerfs crâniens
Perception de la profondeur
Diaphragme
Vertiges
Oreilles
Éducation
Coude
Endurance
Yeux
Visage
Prévention des chutes
Pieds
Fémorale
Doigts de fée
Avant-bras
Golf
Changement d'habitudes
Ischio-jambiers
Main
Coordination œil-main
Tête
Audience
Hanche
Labrum de la hanche
Hypoglossal
Intercostal
Intestins
Isométrique
Mâchoire
Le genou
Cutanée fémorale latérale
Latissimus Dorsi (Lat)
LCL
Jambes
Dos bas
Lombaire
Cartographie
MCL
Médiane
Ménisque
Métacarpiens
métronome
Dos moyen
La pleine conscience
Mobilité
La bouche
Musculocutanée
Nasal
Cou
Neurologie
Nez
Nutrition
Obturateur
Oculomoteur
Optique
Soulagement de la douleur
Plancher pelvien
Pelvis
Performance
Vision périphérique
Phalanges
Phrénique
Fascia plantaire
Popliteus
Posture
Production d'électricité
Quadriceps
Radial
L'amplitude des mouvements
Lecture/Recherche
Réflexe
Réhabilitation
Détente
Respiration
Ribs
Cuffe des rotateurs
Sacro-iliaque
Sacrum
saphène
Scapula
Sciatique
Sensoriel
Épaule
Omoplate
Vitesse
La moelle épinière
Stabilité
Stamina
Estomac
Force
Étirements
Suprascapulaire
Sural
Talus
Tarsiens
Thoracique
Tibia
Tibial
TMJ
Orteils
Langue
Tractioning
Piège
Trapèze
Triceps
Trigeminal
Trochléaire
Ulnaire
Non classé
Vagus
Vertigo
Formation vestibulaire
Vestibulocochléaire
Vision
Échauffement
Perte de poids
Poignet

Débloquez 30 jours d'accès gratuit à notre cours exploratoire

0
Votre panier
Votre panier est videRetourner aux cours

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières ressources de formation

Recevez également un exemplaire gratuit de notre liste de lectures recommandées.