35% de réduction sur n'importe quel cours

GRATUIT

Webinaire avec le Dr. Cobb

LES INSCRIPTIONS SONT OUVERTES !

Prévention et préparation des chutes basées sur le cerveau.

Rejoignez-nous EN PERSONNE ou par LIVESTREAM les 22 et 23 juin

Jusqu'à 40 % de réduction sur les cours de certification - Jusqu'au 21 mars

La vente de la maîtrise en mouvement !

Points forts de la vidéo

- Fléchisseurs et extenseurs de la main
- Plus qu'une aide pour la santé des mains.
- Une seule installation - trois "conducteurs".

Pour avoir une bonne force de préhension et une bonne santé des mains, nous devons non seulement avoir de bons muscles de flexion, mais aussi de bons muscles d'extension.

La semaine dernière, nous avons parlé de la douleur du canal carpien, du dysfonctionnement de la force de préhension et de la façon dont tout cela influence l'activité en vieillissant.

Nous avons couvert deux exercices. L'un pour ce que l'on appelle le nerf médian, pour le pouce, l'index et le majeur, et un autre exercice pour le nerf cubital qui s'occupe de l'auriculaire et de l'annulaire.

Nous avons examiné cette question la semaine dernière et j'ai beaucoup parlé de l'idée que la force de préhension est un important "facteur de progression", si vous voulez, de l'activité à mesure que nous vieillissons. L'un des principaux problèmes que nous rencontrons est que les gens, lorsqu'ils pensent à la force de préhension, prennent des balles de tennis et les pressent ou achètent des pinces au magasin, ou tout ce qu'ils font pour améliorer la force de préhension. Ils finissent par faire travailler ce que l'on appelle les fléchisseurs - les muscles qui serrent la main.

Pour avoir une bonne force de préhension et une bonne santé des mains, nous devons non seulement avoir de bons muscles de flexion, mais aussi de bons muscles d'extension - des muscles qui font le contraire de ce que nous faisons habituellement toute la journée avec nos mains. Si nous tapons 12 heures par jour ou 8 heures par jour. Nous nous exerçons beaucoup sur les muscles fléchisseurs et pas autant sur les muscles extenseurs.

L'un des meilleurs moyens d'atténuer les problèmes de poignet, de main, d'avant-bras, etc., est de se concentrer sur des exercices qui prennent également en charge ce que j'appelle les extenseurs.

La semaine dernière, j'ai parlé de notre attention aux nerfs qui alimentent les fléchisseurs.

Cette semaine, nous allons donc faire un exercice qui se concentre sur les nerfs qui alimentent les extenseurs, c'est-à-dire les muscles qui ouvrent la main, plient le poignet en arrière et nous aident à redresser le coude. Cet exercice s'appelle le glissement du nerf radial.

Si vous vous souvenez de la semaine dernière, j'ai dit que lorsque nous faisons ce type de mobilisations nerveuses, nous faisons très attention à l'intensité. Vous devez en discuter avec votre médecin et vous assurer qu'il est d'accord, ou avec votre prestataire de soins. Vous voulez garder votre intensité en dessous de trois sur une échelle de 1 à 10. Ce sont nos règles de base.

Gros plan des mains d'un grimpeur s'agrippant à une entaille dans la roche.

Maintenant, passons au glissement du nerf radial. C'est l'un de mes préférés. Je l'utilise avant tous mes entraînements parce qu'il m'aide aussi pour les pompes, le développé couché et toutes ces autres choses sympas. Voici ce que nous allons faire. Nous allons prendre le bras et le mettre à côté de nous.

Notre tout premier mouvement est de prendre notre pouce et de le mettre en travers de la paume de notre main. Le pouce va traverser. Ensuite, nous allons faire ce que l'on appelle une flexion du poignet. Nous allons fléchir notre poignet comme ceci. Nous allons verrouiller notre coude droit. Nous nous tenons dans une bonne et grande posture. Il se peut que vous ressentiez déjà un léger picotement à l'arrière de votre bras ou un tiraillement dans votre avant-bras.

Maintenant, à partir d'ici, nous allons faire quelque chose d'important qui est de tourner votre épaule vers l'intérieur. Je vais faire une rotation vers l'intérieur, puis je vais sortir mon bras légèrement sur le côté. Cela devrait commencer à s'intensifier un peu à ce stade. Maintenant, nous avons deux choses de plus à ajouter. Nous allons tirer notre omoplate vers le bas et incliner notre tête vers l'extérieur. C'est la configuration complète de l'exercice.

Revoyons ça encore une fois. Le pouce en travers, fléchir le poignet, bloquer le coude, tourner le bras vers l'intérieur, lever légèrement le bras sur le côté, tirer l'omoplate vers le bas, incliner la tête vers l'extérieur.

Maintenant, dans cette position, nous allons faire trois mouvements différents pour mobiliser le nerf. Le premier, soulever l'omoplate, la tirer vers le bas. Trois répétitions de cela. Nous allons ensuite maintenir l'omoplate vers le bas. Nous allons plier légèrement les coudes et les reverrouiller. Nous allons faire cela trois fois. Puis nous allons maintenir tout cela "en position". Nous allons ensuite étendre notre poignet. Tirer notre poignet vers l'arrière et le re-fléchir. Nous allons faire ça trois fois. C'est fantastique.

Cela s'appelle une mobilisation du nerf radial. Comme je l'ai dit, il est très important, si vous allez faire les deux autres de la semaine dernière parce que vous essayez de prendre soin de vos mains, d'ajouter celle-ci au mélange.

Si vous avez des questions sur la façon dont ces exercices sont censés être ressentis, sur la façon de les réaliser, sur les problèmes qu'ils posent, n'hésitez pas à nous en faire part. Nous serons heureux de vous aider. Vraiment, comme je l'ai dit, réfléchissez bien et envisagez d'ajouter ces exercices 30 secondes à la fois, plusieurs fois par jour. Cela fera une énorme différence à long terme pour vous.

Merci !

Sélecteurs génériques
Correspondances exactes uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Sélecteurs de type de message
poste
Filtrer par catégories
Abdomen
Accessoire
ACL
Adducteurs
Cheville
Anti-âge
Arch
Bras
Athlétisme
Système nerveux autonome
Axillary
Entraînement à l'équilibre
Biceps
Tension artérielle
Respiration
Carpals
Cerebellum
Col de l'utérus
Clavicule
Coccyx
Cognition
Os du collier
Péronier commun
Mise à jour/annonce de la société
Commotion cérébrale
Contraction
Coordination
Core
Cartilage costal
Nerfs crâniens
Perception de la profondeur
Diaphragme
Vertiges
Oreilles
Éducation
Coude
Endurance
Yeux
Visage
Prévention des chutes
Pieds
Fémorale
Doigts de fée
Avant-bras
Golf
Changement d'habitudes
Ischio-jambiers
Main
Coordination œil-main
Tête
Audience
Hanche
Labrum de la hanche
Hypoglossal
Intercostal
Intestins
Isométrique
Mâchoire
Le genou
Cutanée fémorale latérale
Latissimus Dorsi (Lat)
LCL
Jambes
Dos bas
Lombaire
Cartographie
MCL
Médiane
Ménisque
Métacarpiens
métronome
Dos moyen
La pleine conscience
Mobilité
La bouche
Musculocutanée
Nasal
Cou
Neurologie
Nez
Nutrition
Obturateur
Oculomoteur
Optique
Soulagement de la douleur
Plancher pelvien
Pelvis
Performance
Vision périphérique
Phalanges
Phrénique
Fascia plantaire
Popliteus
Posture
Production d'électricité
Quadriceps
Radial
L'amplitude des mouvements
Lecture/Recherche
Réflexe
Réhabilitation
Détente
Respiration
Ribs
Cuffe des rotateurs
Sacro-iliaque
Sacrum
saphène
Scapula
Sciatique
Sensoriel
Épaule
Omoplate
Vitesse
La moelle épinière
Stabilité
Stamina
Estomac
Force
Étirements
Suprascapulaire
Sural
Talus
Tarsiens
Thoracique
Tibia
Tibial
TMJ
Orteils
Langue
Tractioning
Piège
Trapèze
Triceps
Trigeminal
Trochléaire
Ulnaire
Non classé
Vagus
Vertigo
Formation vestibulaire
Vestibulocochléaire
Vision
Échauffement
Perte de poids
Poignet

Débloquez 30 jours d'accès gratuit à notre cours exploratoire

0
Votre panier
Votre panier est videRetourner aux cours

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières ressources de formation

Recevez également un exemplaire gratuit de notre liste de lectures recommandées.